L'industrie du tabac dénonce la hausse des accises

Rédaction en ligne

lundi 12 mars 2012, 13:14

La fédération des fabricants de cigarettes en Belgique et au Luxembourg a dénoncé lundi la « solution de facilité » retenue par le gouvernement d'augmenter les accises sur le tabac. Le 11h02 : taxer les fumeurs, bénéfique pour la santé publique ? On en parle ce mardi

Le gouvernement a décidé d'une augmentation sur les accises de tabac, soit l'équivalent de dix centimes d'euros par paquet de cigarettes, ce qui devrait rapporter 16 millions supplémentaires à l'Etat.

La fédération des fabricants de cigarettes en Belgique et au Luxembourg (Cimabel) dit avoir pris connaissance de cette mesure budgétaire via les médias. La fédération regrette cette « solution de facilité » visant « à faire correspondre les comptes pendant un contrôle budgétaire » alors que « le marché belge est vulnérable ». « Le gouvernement a le droit de mener une politique d'accises, mais il faut être prudent car elle pourrait être contre-productive », a commenté Carl Buyck, de Cimabel.

Le consommateur pourrait acheter ailleurs

« Si la pression des taxes continue de grimper, les consommateurs chercheront des voies alternatives d'approvisionnement. Soit en achetant légalement des cigarettes dans d'autres pays de l'UE. Soit en s'orientant vers des circuits d'approvisionnement illégaux », met en garde Cimabel.

Le trafic de cigarettes est déjà une réalité en Belgique, insiste Cimabel, qui rappelle la saisie le 7 mars à Herentals de plus de 5 millions de cigarettes illégales.

« Le consommateur libre de choisir de fumer »

Pour le ministre des Finances, Steven Vanackere, « celui qui fume beaucoup ferait peut-être mieux d'arrêter ». « On verra les répercussions de cette hausse. Les consommateurs restent en tout cas libres de choisir et sont bien informés des risques de fumer », réagit M. Buyck.

Les chiffres de vente de cigarettes sont en baisse ces dernières années en Belgique, selon Cimabel.

(Belga)