Di Rupo chez Hollande : « Ça ne me choque pas »

Rédaction en ligne

mardi 17 avril 2012, 13:45

Steven Vanackere, ne voit aucun problème à la participation d’Elio Di Rupo au dernier meeting de campagne de François Hollande, ce mardi soir, à Lille.

« Ca ne me choque pas », a assuré le vice-Premier ministre et ministre des Finances en marge d’une conférence de presse. « Tout le monde peut avoir des opinions. Un Premier ministre reste un homme politique tout de même… », rejetant ainsi les critiques formulées lundi par le MR qui estime que la présence du Premier au côté de Hollande n’est pas de nature à « favoriser la sérénité » au sein de la majorité.

Pour le CD&V, Steven Vanackere, cela ne cause aucun problème : « Aussi non, il ne pourrait plus donner des interviews non plus, ou écrire des livres. Un Premier ministre ne peut devenir asexué », a-t-il commenté.

Pour M. Vanackere, même en se déplaçant à Lille pour soutenir le candidat socialiste à la présidentielle française, M. Di Rupo reste bien « au-dessus de la mêlée » politique.

« On peut tout de même garder des amitiés et des sympathies… », plaide encore M. Vanackere. Qui rappelle d’ailleurs dans la foulée le soutien qu’Yves Leterme et le démocrate-chrétien néerlandais Jan-Peter Balkenende se sont apporté mutuellement lors de campagnes électorales passées, ou encore le discours prononcé par Yves Leterme à l’occasion du Rerum Novarum.

(Belga)