De Coninck : « Il faut une politique d’immigration économique claire »

Rédaction en ligne

lundi 30 avril 2012, 07:59

La ministre de l’Emploi Monica De Coninck veut attirer en Belgique de la main d’œuvre qualifiée plutôt que des immigrés à qui on a dit « non » ailleurs.

De Coninck : « Il faut une politique d’immigration économique claire »

Monica De Coninck, la ministre de l’Emploi, © Belga

La ministre de l’Emploi Monica De Coninck s’inquiète dans Sud Presse de l’impact de l’évolution démographique en Belgique sur le marché de l’emploi et prévient que l’immigration économique est appelée à s’intensifier.

« Nous serons de moins en moins nombreux et nous vivrons de plus en plus longtemps », explique la ministre. Selon elle, depuis 2010, il n’y a plus assez de jeunes travailleurs âgés de 15 à 24 ans qui arrivent sur le marché de l’emploi pour remplacer les plus âgés qui le quittent. « D’ici 2020, ce taux de remplacement ne sera plus que de 85 % », lance-t-elle.

Monica De Coninck prévoit donc une baisse du nombre de chômeurs dans un premier temps puisque les entreprises devront engager des travailleurs qui seront moins nombreux sur le marché. Cela devrait entraîner de meilleures conditions salariales pour les travailleurs et davantage d’investissements des entreprises dans la formation.

Mais, prévient-elle, « si nous n’y prenons garde, le risque est grand de voir cette évolution se retourner contre les travailleurs ».

Avec des délocalisations d’entreprises qui ne trouvent plus de main-d’œuvre suffisante, l’allongement « sans fin » de la carrière ou encore une intensification de l’immigration économique.

« C’est un vrai défi pour notre pays. Nous devons attirer des candidats qui seront formés et diplômés, comme le font le Canada ou l’Australie, et qui offrent un profil différent des gens qui viennent en Belgique aujourd’hui. Il faut bien dire que nous attirons pour l’instant surtout des gens à qui on a dit ‘non’ ailleurs », ajoute Mme De Coninck. « Il faut une politique d’immigration économique claire, ce qui ne veut pas dire qu’elle est asociale ».

(Belga)