Très peu d'électeurs étrangers inscrits

HUGUES DORZEE

vendredi 01 juin 2012, 12:09

La ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet bat le rappel. Les étrangers, qui veulent voter aux élections communales, doivent s'inscrire avant le 31 juillet.

Le 14 octobre, tous aux urnes ! Tous ? Pour les électeurs belges de plus de 18 ans, c'est automatique. Les étrangers, eux, doivent s'inscrire au préalable, avant le 31 juillet. « Il reste deux mois pour s'inscrire », insiste la ministre de l'Intérieur. Constatant que les chiffres d'inscription sont très bas, Joëlle Milquet (CDH) bat le rappel. Et invite ses collègues des entités fédérées à informer le plus largement possible les électeurs potentiels (conférence de presse, lettres, web…).

Actuellement, comme révélé dans Le Soir, le nombre d'inscriptions reste inférieur à celui enregistré aux élections communales de 2006. Seulement 92.783 Européens se sont inscrits, ce qui représente 14,20 % des électeurs potentiels. En 2006, 110.973 Européens s'étaient inscrits en fin de processus, soit un pourcentage de 20,94 %. « Dans le cas des électeurs non européens, la situation est encore plus frappante », relève la ministre. Deux mois avant le scrutin, on dénombre seulement 6.854 inscriptions, soit un taux d'inscrits de 4.64 % (contre 15,71 %, soit 17.065 électeurs en 2006). Or, en six ans, le potentiel d'étrangers susceptibles de voter est passé de 529.878 à 653.602 Européens et de 108.617 à 147.721 non-Européens.

Pour rappel, les électeurs étrangers doivent être enregistrés à l'état civil, être âgés de 18 ans, jouir de leurs droits civils et politiques, et s'inscrire via le formulaire téléchargeable (1). Les étrangers non européens doivent, en outre, signer une déclaration où ils s'engagent « à respecter la Constitution, les lois du peuple belge et la Convention de sauvegarde des droits de l'homme et des Libertés fondamentales ».

(1) www.elections.fgov.be