A peine trois Européens sur cinq prévoient des vacances d'été

jeudi 24 mai 2012, 12:12

Seuls 58% des Européens étudiés (Français, Allemands, Britanniques, Italiens, Espagnols, Belges et Autrichiens) comptent partir en vacances entre début juin et fin septembre, soit 8 points de moins qu'en 2011, d'après cette enquête réalisée du 13 février au 26 mars auprès d'un échantillon représentatif de 3.523 Européens. "On constate une vraie rupture. Les intentions de départs d'été étaient jusque-là toujours comprises entre 60% et 66%. Mais cette année le chiffre est tiré vers le bas par les Italiens, les Espagnols et les Anglais, qui ressentent fortement les effets de la crise", a déclaré le directeur général d'Europ Assistance, Martin Vial. La chute est particulièrement forte "dans les pays où la situation économique et sociale est plus incertaine", Europe du Sud en tête. Le recul le plus spectaculaire, parmi les sept pays étudiés, concerne les Italiens, historiquement les plus enclins à partir en vacances mais dont les intentions baissent de 15 points à 63% (78% en 2011). Les projets de vacances des Belges chutent quant à eux de deux points (59%). Seuls les Français sont à contre-courant: 70% projettent des vacances, deux points de plus qu'en 2011.