Dexia : accord belgo-français sur les garanties d’états

PIERRE-HENRI THOMAS

jeudi 24 mai 2012, 15:26

La Belgique, la France et le Luxembourg se sont mis d’accord pour prolonger de quatre mois la garantie de 45 milliards accordée au groupe Dexia.

Dexia : accord belgo-français sur les garanties d’états

©Belga

Au début de cette semaine, la Belgique, la France et le Luxembourg se sont mis d’accord pour prolonger, selon nos infirmations, de quatre mois la garantie de 45 milliards qu’ils ont accordée au groupe en difficulté. Un mécanisme mis en place lors du sauvetage de Dexia : pour inciter les investisseurs à prêter au groupe, les trois États se sont portés garants, à hauteur de 60,5 % pour la Belgique, 36,5 % pour la Franc et 3 % pour le Luxembourg. Une première garantie temporaire de 45 milliards arrivait à échéance le 31 de ce mois. Et donc la nouvelle, aujourd’hui couvre le groupe jusqu’à fin septembre.

Cette nouvelle garantie temporaire est un bois de rallonge en attendant que la Commission européenne donne son feu vert au plan de restructuration qui lui a été présenté fin mars, et dans lequel les trois états proposent d’accorder à Dexia une garantie de 90 milliards d’euros.

Ces négociations entre les États et avec l’Europe ne s’avèrent pas faciles (la Belgique, qui a accepté de supporter l’essentiel de la charge, veut être assurée d’avoir une rémunération suffisante). Elles prennent donc du temps. C’est pour cela que la Commission a accepté une garantie temporaire, mais sur la moitié de la somme demandée.