Hacker : les banques belges pas au courant d'un piratage

Rédaction en ligne

mardi 19 juin 2012, 20:58

Le hacker a démenti les attaques contre Visa ou Mastercard. Il aurait en fait pénétré dans les systèmes de 79 grandes banques. Alors que la fédération du secteur financier belge n'a pas connaissance d'une attaque.

Hacker : les banques belges pas au courant d'un piratage

La fédération du secteur financier belge (Febelfin) n'a pas connaissance d'une attaque du hacker Reckz0r, qui a prétendu avoir piraté des cartes Visa et Mastercard lundi, dans les bases de données des banques belges. Les banques BNP Paribas Fortis et ING, contactées mardi, n'ont pas non plus remarqué une telle attaque.

Lundi, le hacker Reckz0r avait annoncé qu'il avait piraté 50 gigabytes de données provenant de cartes Visa et Mastercard, parmi les personnes hackées se trouvaient deux Belges. Il avait ensuite démenti cette attaque contre des clients sur twitter précisant qu'il s'en était pris aux banques. Selon lui, 79 grandes banques avaient été visées.

Visa a démenti les attaques

Les équipes de sécurité de Visa ont confirmé, après enquête, qu'il n'y avait pas eu intrusion d'un hacker dans leurs bases de données, précise Visa, mardi. La revendication du hacker n'était pas correcte, précise Visa. L'information erronée a d'ailleurs été confirmée lundi soir par le hacker lui-même, prénommé Reckz0r, qui a déclaré sur Twitter « Actually, I didn't hacked Visa et Mastercard. I hacked the banks » (En fait, je n'ai pas piraté Visa et Mastercard mais les banques).

« J'avais ces banques dans le collimateur depuis trois mois »

Le hacker aurait pénétré dans les systèmes de 79 grandes banques, selon ses dires. « J'avais ces banques dans le collimateur depuis trois mois », a-t-il ajouté sur Twitter. Atos Worldline, le gestionnaire du réseau électronique de paiement, a indiqué lundi que deux Belges avaient été victimes du hacker. « Nous avons pris les mesures nécessaires pour bloquer les cartes », a ajouté Atos Worldline.

P.VA. avec Belga