La Bourse d'Athènes plonge de 6,84% à la clôture

Rédaction en ligne

lundi 25 juin 2012, 17:20

La Bourse d'Athènes a tremblé ce lundi. Elle recule de 6,84% à 566,79 points dans le sillage des Bourses européennes nerveuses avant le sommet européen de Bruxelles. Le cours des Bourses

La Bourse d'Athènes plonge de 6,84% à la clôture

© AFP

Les Bourses européennes sont nerveuses ce mercredi après la demande d'aide financière de l'Espagne qui espère ainsi renflouer ses banques. La Bourse d'Athènes a clôturé lundi en recul de 6,84% à 566,79 points dans le sillage des Bourses européennes, nerveuses avant le sommet européen périlleux qui s'ouvre dans trois jours à Bruxelles.

Après avoir ouvert en baisse de 2,37%, l'indice Athex a accentué ses pertes en cours de journée, lâchant 4,35% trois heures plus tard, avant de chuter de 6,84% en fin de la séance. L'indice des banques FTSEB a plongé de 14,5%: l'action d'Alpha bank, deuxième banque du pays, a subi la plus importante chute de 18,40%, suivie par celle de l'Eurobank, troisième du secteur (-16,31%), de la Banque Nationale de Grèce, numéro 1 du pays, (-14,97%) et de la Banque du Pirée (-14,76%).

Les Bourses tremblent en attendant le sommet de Bruxelles

Le sommet européen jeudi et vendredi doit se pencher sur les difficultés les plus urgentes rencontrées dans la zone euro notamment par l'Espagne et la Grèce. Les marchés attendent des solutions qui permettraient à la zone euro de retrouver le chemin de la prospérité et donneraient du même coup un bol d'air à l'économie mondiale dans son ensemble.

Peu après la formation du nouveau gouvernement grec de coalition sous l'égide de la droite d'Antonis Samaras la semaine dernière, la Grèce a annoncé qu'elle demanderait à ses créanciers, UE et FMI, un allongement du délai de l'ajustement budgétaire de deux ans, 2016 au lieu de 2014, afin de tenter d'atténuer la rigueur et la récession.

La Bourse de Milan a clôturé sur une chute de 4,02% à 13.114 points. La Bourse de Paris a de son côté perdu 2,24%, l'indice CAC 40 a perdu 69,26 points à 3.021,64 points, dans un volume d'échanges modeste de 2,67 milliards d'euros.

L'indice vedette Dax de la Bourse de Francfort a fini lundi en baisse de 2,09% à 6.132,39 points, démarrant de manière peu prometteuse une semaine très chargée pour la zone euro.

La Bourse de Madrid a terminé en forte baisse de près de 4% lundi, l'indice Ibex-35 a terminé sur un repli de 3,67% à 6.624 points, plombé par ses valeurs bancaires: Santander, le numéro un en zone euro par la capitalisation, a perdu 4,70% à 4,78 euros, BBVA a plongé de 5,47% à 5,065 euros et CaixaBank a cédé 3,61% à 2,482 euros.

La chute a été moins sévère pour la Bourse de Londres dont l'indice FTSE-100 des principales valeurs a terminé la séance sur un recul de 1,14%. L'euro repasse lui sous le seuil de 1,25 dollar. À Bruxelles, le BEL 20 ne recule toutefois que de 0,89 pc en terminant à 2.107,44 points grâce au soutien quasi isolé de son poids lourd AB InBev (56,75) qui progressait de 2,01 pc. KBC (14,985) pesait par contre de tout son poids en plongeant de 5,87 pc en compagnie d'Ageas (1,35) qui abandonnait 2,53 pc.

(avec AFP)