Electrabel paye très peu d’impôts

Rédaction en ligne

vendredi 29 juin 2012, 08:00

Le producteur d’électricité paye 12,5 millions d’euros d’impôts sur les bénéfices, ce qui revient à un taux d’imposition de 1,05 %.

Electrabel paye très peu d’impôts

© Le Soir (Pierre-Yves Thienpont)

Electrabel a réalisé l’an dernier un bénéfice près de moitié supérieur à celui obtenu en 2010, mais doit payer très peu d’impôts sur celui-ci, révèle De Morgen.

La maison-mère GDF Suez ne publie pas les chiffres annuels d’Electrabel à part, mais ils sont toutefois disponibles via la Banque Nationale.

Il en ressort que le bénéfice imposable d’Electrabel a augmenté de 48 % pour atteindre 1,2 milliard d’euro. C’est principalement la conséquence de résultats exceptionnels positifs pour la filiale.

Electrabel paye 12,5 millions d’euros d’impôts sur les bénéfices, ce qui revient à un taux d’imposition de 1,05 %. Le tarif normal pour l’impôt sur les sociétés est de 33,99 %.

Electrabel paye également une taxe sur la production d’énergie nucléaire de 212 millions d’euros, 98 millions d’euros pour des taxes spécifiques aux entreprises et 390 millions d’euros de TVA. Electrabel peut toutefois déduire fiscalement la taxe sur le nucléaire.

(Belga)