Les actions de Zuckerberg ont perdu 10 milliards de dollars

Rédaction en ligne

jeudi 16 août 2012, 18:14

L'action de Facebook plonge en bourse. Plus de 271 millions d'actions sont susceptibles d'être cédées ce jeudi.

Les actions  de Zuckerberg ont perdu 10 milliards de dollars

©AFP

Vers 15H45, l'action Facebook chutait de 5,42 % à 20,05 dollars, dans un marché sans direction.

Plus de 271 millions d'actions de Facebook pourront être cédées au cours de la séance alors que se terminait ce jeudi une première période de blocage durant laquelle les actionnaires historiques du réseau social ne pouvaient vendre ces titres.

Le groupe californien avait indiqué lors de son introduction en Bourse avoir prévu plusieurs de ces périodes de blocage, destinées à éviter un afflux trop massif de titres sur le marché, l'expiration de la première d'entre elles étant fixée au 16 août.

Au total, 1,9 milliard d'actions pourraient être cédées dans les neuf prochains mois. Selon l'Huffington Post, Mark Zuckerberg – qui possède 503,6 millions d'actions – pourrait perdre 9,12 milliards de dollars si les actions sont cédées. Rien que ce matin, avec la chute de l'action de 5 %, le patron de Facebook a perdu 650 millions de dollars.

« S'il y a des ventes importantes de nos actions », le prix du titre « pourrait reculer », avertit la société dans ses documents officiels.

L'action du groupe, introduite le 18 mai à un prix de lancement de 38 dollars, a perdu 47 % de sa valeur.

L'action Facebook à son plus bas niveau historique

Parmi ces détenteurs susceptibles de délester leur portefeuille FB se trouvent des groupes comme la banque Goldman Sachs, le PDG de la société de jeux en ligne Zynga, Mark Pincus, ou les membres du conseil d'administration de Facebook James Breyer, Peter Thiel et Reid Hoffman. Egalement actionnaire de la première heure, Microsoft, devrait être moins enclin à liquider en raison de son partenariat avec le réseau social.

Dans la mesure où l'on ignorait si quiconque avait vendu ses actions, la chute du cours pourrait refléter l'anticipation des investisseurs d'une telle éventualité. Le cours de Facebook n'a cessé de dégringoler depuis mai pour atteindre aujourd'hui environ 48% de sa valeur initiale de 38 dollars. L'action est tombée à 19,69 dollars ce jeudi matin avant un rebond. Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, devra attendre jusqu'en novembre pour pouvoir se défaire de ses titres.

May (avec AFP)