Des cigarettes au photovoltaïque, via les hamburgers…

JULIE SCHYNS

mercredi 09 mai 2012, 12:35

Après avoir travaillé dans des domaines très divers, Eric Van Grimbergen est aujourd'hui consultant pour Solar Total, entreprise active dans les panneaux photovoltaïques.

Il a étudié l'économie appliquée sur les bancs de la KUL : « Je ne savais pas du tout ce que j'allais faire plus tard, il s'agit d'une formation très générale qui offre plein de possibilités. En sortant de l'université, je suis devenu assistant, ça a duré un an puis je me suis lancé dans un MBA (NDLR : Master of business administration) ». Il est alors engagé par la société américaine de cigarettes Philip Morris, comme responsable marketing et vente : « C'est une belle formation lorsqu'on sort de l'école pour apprendre à gérer une équipe et démarrer une carrière. Si je voulais poursuivre dans cette entreprise, je devais partir en poste dans les pays de l'Est mais j'avais déjà un enfant et je venais de me marier, j'ai donc refusé. »

Eric Van Grimbergen intègre alors une filiale d'un groupe actif dans les textiles de bain : « Il s'agissait d'une PME familiale. Je n'avais guère d'opportunité pour faire évoluer ma carrière. Un chasseur de têtes m'a contacté afin de devenir directeur marketing pour les restaurants Quick en Europe. J'ai accepté car il s'agissait d'une expérience internationale et puis Quick disposait d'un grand budget ! » Après les hamburgers, il se tourne vers les téléphones portables puisqu'il entre en 1999 chez Orange, l'opérateur n'en était qu'à ses prémices : « On était au début de la téléphonie mobile. Le marché était en plein développement. Je me suis dit que les GSM allaient se vendre comme des hamburgers, plaisante-t-il. Il fallait développer notre marque, c'était très intéressant. J'ai toujours travaillé pour des entreprises challengers qui avaient de gros concurrents. Conquérir les parts de marché, c'est stimulant ! »

Après le rachat d'Orange (devenu Base), Eric Van Grimbergen décide de lancer sa propre boîte de consultance : « Après 15 ans de marketing, on en a un peu fait le tour. J'avais envie de me diriger vers le management. Il a fallu alors à nouveau franchir les étapes. » Il effectue des missions en tant que manager pour Belgacom et Tiscali. Il est ensuite responsable stratégique chez Kinepolis, groupe pour lequel il lance une nouvelle chaîne télévisée : « Toutes ces missions étaient liées aux nouvelles technologies. J'ai toujours voulu travailler dans un secteur innovant. Je me suis tourné vers les énergies renouvelables en intégrant une start-up. »

Fort de son expérience dans ce domaine, il entre chez Solar Total. Aujourd'hui, Eric Van Grimbergen affirme vouloir rester dans ce secteur : « Il s'agit du secteur du futur, en pleine croissance. On y fait un travail de pionnier. »