Besix aime Woluwe-Saint-Lambert

STAGIAIRE

vendredi 13 juillet 2012, 10:52

Le 27 janvier dernier, Besix a procédé à la pose de la première pierre, à Woluwe-Saint-Lambert, du projet « Paul Cézanne », un immeuble de 87 appartements de 1 à 4 chambres dotés d'une terrasse, d'une cave et d'un jardin pour les appartements du rez-de-chaussée et du 1er étage, le tout sur environ 10.000msitué sur le site du Val d'or.

Voilà 20 ans que le gros constructeur-promoteur belge est actif sur site de la commune chère à Olivier Maingain. En effet, la société y a déjà construit 50.000m2 de bureaux, dont le siège du groupe, et plus de 330 logements.

Les projets de la société au Val d'Or ont tous connu une belle réussite commerciale grâce à une conception des immeubles de grande qualité rencontrant besoins et satisfaction des clients, mais aussi grâce à l'attention portée aux facteurs environnementaux et de durabilité dans le but de rendre les espaces de vie fonctionnels et confortables.

Besix n'a pas choisi Woluwe-Saint-Lambert par hasard. Cette commune est attractive est les demandes restent soutenues, elle est donc appropriée pour le développement de projets résidentiels qui restent un investissement sûr même dans un marché économique instable.

Afin de développer les quartiers, le groupe donne des noms d'artistes peintre belges tels que Matisse, Rops ou encore Permeke aux immeubles.

La volonté du groupe était de lancer le chantier le plus rapidement possible. La construction a été confiée à l'entrepreneur Vanhout, filiale du groupe Besix. L'immeuble répondra aux mêmes principes d'exécution, de finitions et de qualité que ceux déjà construits par le passé, mais tout en intégrant les nouvelles normes environnementales, énergétiques et acoustiques en vigueur. L'investissement total est estimé à 23 millions d'euros.

Le début des ventes a eu lieu dans le courant du mois de septembre, dès la délivrance du permis d'urbanisme. A ce jour, 52 appartements ont déjà été vendus. Ils devraient êtres livrés fin 2013.

Besix a déjà entamé les études des deux prochaines phases, les résidences Ensor et Delvaux, qui devraient totaliser entre 100 et 110 appartements sur 10.800 m2.