Attali veut interdire le tabac de la production à la consommation

Rédaction en ligne

lundi 07 février 2011, 12:13

Jacques Attali préconise sur son blog d’« interdire la production, la distribution et la consommation de tabac », estimant que le bilan économique, négatif au départ, serait ensuite positif.

Attali veut interdire le tabac de la production à la consommation

© Pierre-Yves Thienpont

« Bien pire que le Mediator : le tabac », écrit Jacques Attali. L’économiste et écrivain juge en effet « ahurissant » que personne ne se demande « pourquoi on ne traite pas avec la même sévérité (que le Mediator, NDLR) un produit totalement inutile, à la nocivité aujourd’hui avérée, consommé chaque jour par 1,3 milliard de personnes dans le monde et qui fait chaque année 5 millions de morts, soit plus que le sida et le paludisme réunis ? »

« Il rapporte beaucoup d’argent aux Etats », répond-il dans le même billet, soulignant qu’« en France, il a rapporté en 2009, 10 milliards d’euros de taxe et 6 milliards de TVA ».

« Il ne faut plus tergiverser », affirme M. Attali : « Il faut interdire la production, la distribution et la consommation de tabac ».

Il reconnaît que cela « remettrait en cause quelques emplois », que « les Etats perdraient quelques recettes », que cela « encouragerait pour un temps le marché noir » et nécessiterait « quelques dépenses pour désintoxiquer ceux qui le sont ».

« Mais on gagnerait tant, en qualité et en espérance de vie, que le bilan, même économique, serait évidemment partout positif », écrit-il encore, disant attendre « avec intérêt la réponse des candidats à l’élection présidentielle » sur cette question.

(afp)