Traité européen : Mélenchon souhaite un référendum

Rédaction en ligne

dimanche 26 août 2012, 18:14

Merkel a déclaré ce samedi vouloir un nouveau traité européen. En clôture des Estivales citoyennes du Front de gauche, Mélenchon a appelé à une manifestation nationale en vue d’un référendum sur la ratification de ce traité.

Traité européen : Mélenchon souhaite un référendum

©AFP

« Nous, Front de gauche nous adressons, non pas à ceux qui sont d’accord avec nous mais à tous ceux qui veulent, personnes, organisations, associations, syndicats », un appel « à une manifestation nationale à Paris venant de tout le pays », a déclaré le dirigeant du FG, évoquant la nécessité d’« une sorte de comité national pour le référendum ».

Il s’agit de « montrer la force qui dit non », a-t-il aussi déclaré, sans préciser la date qu’il souhaitait pour cette mobilisation.

Jean-Luc Mélenchon s’est également adressé aux personnalités qui se sont déclarées contre le traité. « Eva Joly, viens, marche en tête de la manifestation et s’il y a un problème je veux bien être à la queue », a-t-il lancé.

« On ne peut pas demander un référendum au nom de la démocratie en Europe et applaudir à deux mains en Amérique du sud l’autoritarisme tropical du président Chavez », avait dit Eva Joly.

Mélenchon a ensuite sollicité le chef de file des sénateurs EELV, Jean-Vincent Placé, et la sénatrice PS Marie-Noëlle Lienemann, qui « représentent le peuple ». « Si vous vous laissez gommer, vous vous laisserez passer la muselière ! », a-t-il ajouté en référence à un terme récemment employé avec ironie par Cécile Duflot pour évoquer la solidarité gouvernementale.

Le responsable du Front de gauche s’en est également pris à Jean-Marc Ayrault qui déclare dans le JDD, à propos de l’ajout d’un volet croissance au traité, que « le vote des Français a fait bouger les lignes ».

« Quelles lignes, quelles pages, quels mots, quelles virgules, la couleur du papier », s’est interrogé Jean-Luc Mélenchon, avant de répondre : « Rien ! ».

72% des Français sont pour

Près des trois quarts des Français (72%) déclarent souhaiter l’organisation d’un référendum sur le traité européen instituant la “règle d’or” d’équilibre budgétaire, selon un sondage CSA pour l’Humanité à paraître ce lundi.

23% répondent non, 5% ne se prononcent pas.

C’est parmi les sympathisants du PS que la proportion de personnes favorables à ce mode de ratification est la plus faible (66%) et parmi ceux du Front de Gauche (PCF + Parti de gauche notamment) qu’elle est la plus forte (80%). Les sympathisants de droite sont 75% à dire oui.

François Hollande a choisi la voie parlementaire pour l’adoption de ce nouveau traité européen.

May (avec AFP)