Le blocage se poursuit chez Doosan à Frameries

mardi 12 juin 2012, 18:33

Les travailleurs en grève de l'entreprise coréenne Doosan à Frameries ont rejeté à 60% les propositions émises lundi par la direction. L'usine framerisoise, spécialisée dans la construction d'engins de génie civil, reste donc bloquée. "Le sentiment que nous retirons du vote des travailleurs à 60% favorables au blocage est qu'ils ne font pas vraiment confiance aux propositions de la direction", a indiqué Christian Delépine de la CSC. Un des problèmes est celui de l'approvisionnement en pièces détachées pour la construction des machines. "Les travailleurs demandent de vraies garanties au niveau des stocks incomplets de pièces, ce qui pose trop souvent des problèmes en cours de montage et, par conséquent, qui cause de la pression; ils demandent une régularisation pour les statuts précaires vers des contrats CDI, une meilleure structure de l'emploi et de meilleures conditions de travail, sans la pression qu'ils connaissent". L'usine framerisoise emploie quelque 400 travailleurs dont 81 intérimaires. "Certains d'entre eux en sont à 15 mois d'interim, ce qui semble vouloir dire que le principe devient structurel", a précisé le représentant de la CSC. Une nouvelle assemblée générale des travailleurs est prévue mercredi pour décider des suites de leur action.