L'Europe distingue le jumelage entre la Société wallonne des eaux et l'Algérienne des eaux

mercredi 20 juin 2012, 15:55

C'est la première fois qu'un organisme belge réalise un tel jumelage. La Belgique a été choisie par les autorités européenne et algérienne pour le contrat de twinning entre l'Algérienne des eaux (ADE) et la Société wallonne des eaux (SWDE) qui a été conclu le 30 décembre 2010, pour une durée de 18 mois, et un budget de 900.000 euros. Il s'agit d'un transfert de compétence pour améliorer la maîtrise de la qualité de l'eau et la gestion des non-conformités. Le jumelage à destination des prétendants à l'adhésion a été élargi aux Etats indépendants de l'Europe orientale et du pourtour méditerranéen en 2003. Depuis 2005, la SWDE a souhaité souscrire aux objectifs du millénaire pour le développement en déployant des partenariats avec différents pays africains, dont l'Algérie. Alors que ce pays semi-aride est en déficit hydrique, le rendement de l'ADE est de 50 à 60 pc, à cause de la vétusté du réseau. Sur les 1.184 millions m3 distribués, seuls 668 millions de m3 sont facturés. Ce transfert d'acquis a appuyé les grands chantiers de réhabilitation des réseaux urbains et l'alimentation en eau potable de régions désertiques au sud.