Un vaste réseau de trafic d’héroïne démantelé par une coopération policière internationale

Rédaction en ligne

mercredi 04 juillet 2012, 17:28

Une coopération des polices française, belge et néerlandaise a permis l’arrestation de cinq personnes suspectées d’être à la tête d’un vaste réseau européen de trafic d’héroïne, a-t-on appris aujourd’hui de source judiciaire. Les transactions se déroulaient principalement le long de la E411, sur l’axe Luxembourg-Bruxelles, depuis fin 2010. L’enquête a commencé en France, après l’arrestation de trafiquants locaux en Lorraine, notamment en Meurthe-et-Moselle et dans les Vosges. Les policiers de Nancy se sont ensuite rapprochés de leurs homologues d’Arlon, qui ont découvert que les stupéfiants livrés en France et en Belgique provenaient d’une même source située aux Pays-Bas. La coopération entre les enquêteurs des trois pays a permis d’identifier la tête de réseau. « Cinq personnes ont été arrêtées, dont une en Belgique et quatre aux Pays-Bas », selon le directeur de la police judiciaire fédérale d’Arlon, Daniel Sommelette. Une perquisition a eu lieu à Anvers ainsi que dans huit domiciles et un café de Rotterdam. « Environ 6 kg d’héroïne, 20 kg de produits de coupe, 250.000 euros en espèce, sept véhicules, une arme de poing et de nombreux téléphones ont été saisis », précise M. Sommelette.