Ikea enquête sur un possible recours au travail forcé au sein de fournisseurs en ex-RDA

lundi 30 avril 2012, 18:03

"Nous prenons cette affaire très au sérieux", a déclaré la directrice, qualifiant de "totalement inacceptable" le recours au travail forcé. Depuis les années '60, Ikea faisait fabriquer des meubles en Pologne et en RDA. Les faits se seraient surtout produits durant la première moitié des années '80. "Jusqu'à présent, il semble que personne chez Ikea n'était au courant", précise encore la responsable.