La Royal Bank of Scotland multiplie par trois ses pertes au premier trimestre

vendredi 04 mai 2012, 15:02

La perte nette de la banque, détenue par l'Etat à plus de 80%, s'est creusée à 1,52 milliard de livres (1,71 milliards d'euros) contre 528 millions un an plus tôt. La banque a revanche enregistré un bénéfice opérationnel de 1,2 milliard de livres, après une perte de 144 millions au trimestre précédent. Son directeur général Stephen Hester s'est en conséquence dit "encouragé par les progrès" de la banque "malgré un environnement difficile". RBS a souligné qu'elle était désormais en mesure de reprendre le paiement de dividendes à ses actionnaires. La banque a en outre indiqué qu'elle aurait prochainement remboursé la totalité des 163 milliards de livres empruntés à l'Etat et à certaines institutions financières pour la sauver du naufrage durant le pic de la crise financière. La perte trimestrielle est avant tout due à une charge comptable de près de 2,5 milliards prenant en compte la hausse valeur de sa dette sur les marchés. Les revenus de la banque, qui continuent de vendre certaines de ses activités conformément aux demandes des autorités, se sont élevés à 7,13 milliards de livres, contre 8,11 milliards un an plus tôt.