Léger ralentissement de l'inflation au premier trimestre 2012

vendredi 04 mai 2012, 12:28

Au cours du premier trimestre 2012, le consommateur a payé en moyenne 12,2% de plus que l'an dernier pour les produits énergétiques. En cause, une hausse depuis plusieurs années des cours du pétrole et la dépréciation de l'euro face au dollar. Les prix à la consommation des produits pétroliers ont augmenté de 10,2% pour les carburants et de 17,7% pour le mazout de chauffage. Le couplage des composantes énergétiques au prix du pétrole dans les formules de tarification des fournisseurs d'énergie a aussi engendré une augmentation des prix à la consommation du gaz (+16,4%) et de l'électricité (+9,7%). Par ailleurs, les prix à la consommation des produits alimentaires transformés n'ont cessé de grimper. L'inflation des services est quant à elle passée de 2,1% fin 2011 à 2,5% au premier trimestre 2012. L'augmentation est surtout présente dans les services divers (de 2,4 à 3,2%) en raison de la hausse des prix des maisons de repos, des crèches et des frais de notaires pour les prêts hypothécaires. L'inflation belge était de 3,2% pour le premier trimestre 2012 et de 2,5% en Allemagne, en France et aux Pays-Bas.