Le pétrole en chute libre à New York après une remontée du chômage

vendredi 01 juin 2012, 16:50

Vers 13H15 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet perdait 3,16 dollars par rapport à la clôture de jeudi, à 83,37 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). Le taux de chômage est remonté en mai, pour s'établir à 8,2%, alors que les embauches progressaient à leur rythme le plus faible en douze mois, selon des chiffres officiels publiés à Washington. Le pays a créé 69.000 emplois de plus qu'il en détruisait en mai, indique le rapport sur l'emploi du département du Travail. L'estimation médiane des analystes donnait 150.000 créations d'emploi pour ce mois-là, et un taux de chômage stable, à 8,1%. Ces statistiques sont "faibles" et "soulignent que le ralentissement économique aux Etats-Unis est plus fort que ce que croyait le marché", a résumé Bart Melek, stratège chez TD Securities. "Le pétrole est en train de se faire détruire", a ajouté Matt Smith, de Summit Energy (groupe Schneider Electric).