Google scrute aussi la déforestation

Rédaction en ligne

vendredi 11 décembre 2009, 16:14

Google, le monstre des moteurs qui épie le web dans ses moindres recoins, met ses talents à profit pour l'environnement. La preuve ? Son nouveau service engagé dans la lutte contre la déforestation.

Google scrute aussi la déforestation

AFP

Lors de la conférence de Copenhague, le géant internet a dévoilé le nouveau service de Google Earth dont il a fait une démonstration. Cette cartographie très visuelle permet aux scientifiques et défenseurs de l'environnement de surveiller l'évolution de la déforestation à travers le monde.

« Nous espérons que cette technologie va aider à mettre fin à la destruction des forêts », ont indiqué RebeccaMoore et Amy Luers qui travaillent pour Google.org, la branche chargée du mécénat chez Google.

Les scientifiques vont pouvoir analyser des données issues d'images satellitaires pour en tirer des informations comme la localisation et l'ampleur des forêts touchées par la déforestation. Le système permet de révéler en quelques secondes quelles forêts sont en train d'être arrachées, brûlées ou coupées.

Cette extension à Google Earth est téléchargeable sur le site de David Tryse. On y découvre une impressionnante carte en 3D dont la couche peut être ouverte afin d'entrevoir des blocs s'élevant du vert au rouge selon les hectares de forêts perdus ou gagnés entre 1990 et 2005.

Des graphiques circulaires donnent des informations pays par pays, avec leur indice environnemental de déforestation. On y apprend par exemple que le Laos a perdu 8 % de son couvert forestier cette année ou que, plus étonnant, la Chine présente une augmentation de plus de 19 %.

Parmi les autres cartes, celles sur les cent espèces de mammifères les plus « évolutivement » distinctes et menacées, sur la biodiversité, sur les cinquante pires marées noires ou encore sur les conditions de vie des tribus indigènes intéresseront aussi les spécialistes comme les non-initiés.

Ce nouveau service actuellement testé par des partenaires, sera disponible gratuitement, annonce Google.

Elodie Boudart (St.)