Une fillette écrasée dans l'indifférence en Chine

Rédaction en ligne

mercredi 19 octobre 2011, 12:41

Renversée par une camionnette et un camion, une douzaine de passants ont passé leur chemin. La vidéo, énormément commentée sur les réseaux sociaux chinois, a suscité l'indignation.

Une fillette écrasée dans l'indifférence en Chine

DR

La petite Yue Yue, 2 ans, a été percutée d'abord par une camionnette puis par un poids lourd, devant le magasin de sa famille dans la ville de Foshan.

Les images enregistrées par les caméras de surveillance ont montré ensuite divers habitants qui passaient à côté de l'enfant ensanglantée sans daigner s'arrêter, a relaté l'agence Chine nouvelle.

Un éboueur a finalement transporté la fillette sur le trottoir, mais ses appels au secours ont été ignorés par divers commerçants riverains. Il a finalement réussi, seul, à prévenir la mère de la petite fille, qui luttait lundi contre la mort.

Indignation sur les réseaux sociaux

Les puissants réseaux sociaux chinois, caisse de résonnance de l'opinion publique, ont immédiatement propagé des réactions indignées. « Cette société est gravement malade. Même les chiens et les chats ne devraient pas être traités de façon aussi inhumaine », a estimé un internaute sur Sina weibo, l'équivalent chinois de Twitter.

Perte de valeurs

Beaucoup en Chine sont convaincus que le rapide développement économique du pays et l'enrichissement global de la population s'accompagnent d'une montée de l'égoïsme et d'une perte des valeurs collectives d'entraide et de solidarité.

Mais des internautes ont fait un lien avec un autre fait divers au cours duquel un homme, qui était venu au secours d'une personne âgée qui avait chuté, avait été poursuivi car son intervention avait apparemment contrevenu aux règles de prise en charge des victimes d'accident.

La fillette dans un état critique

Contacté par l'AFP, l'hôpital où a été transportée la fillette s'est montré très pessimiste sur ses chances de survie. « Elle n'est pas en état de pouvoir survivre à une opération. Elle est pratiquement en état de mort cérébrale », a déclaré un porte-parole de l'établissement.

(afp)