La « carte cannabis » introduite aux Pays-Bas

Rédaction en ligne

mardi 01 mai 2012, 09:39

Cette carte qui donne accès des coffee shops aux seuls résidents des Pays-Bas est d’applications ce mardi au sud des Pays-Bas. Les tenanciers des coffee shops ont déjà signalé qu’ils braveraient cet interdit.

La « carte cannabis » introduite aux Pays-Bas

© Belga

La « carte cannabis », visant à réserver l’accès des coffee shops aux seuls résidents des Pays-Bas, doit être introduite mardi dans le sud du pays, mais des propriétaires de ces établissements ont d’ores et déjà indiqué qu’ils braveraient la nouvelle législation.

Les propriétaires des coffee shops sont en effet opposés à la « carte cannabis », craignant un important manque à gagner et donc de devoir se séparer d’une partie importante de leur personnel.

A Maastricht, où 1,4 million de touristes de la drogue viennent s’approvisionner chaque année en cannabis, certains propriétaires de coffee shops ont assuré qu’ils braveraient la nouvelle législation. Les autorités municipales sont prêtes à sévir

Les autorités municipales ont de leur côté indiqué être prêtes à faire respecter la mesure et de sévir si besoin était, notamment en ordonnant la fermeture temporaire d’un établissement.

La « carte cannabis » doit être appliquée à partir de mardi dans les provinces du sud des Pays-Bas (Zélande, Brabant-Nord et Limbourg), frontalières avec la Belgique et l’Allemagne, et en 2013 dans le reste du pays.

Les 670 coffee shops néerlandais doivent devenir des « clubs fermés » comptant au maximum 2.000 membres, domiciliés aux Pays-Bas et âgés de plus de 18 ans.

Se protéger contre l’afflux des milliers d’étrangers qui viennent s’approvisionner

Cette nouvelle législation est destinée à lutter contre les nuisances provoquées par l’afflux de millions d’étrangers venant s’approvisionner en cannabis aux Pays-Bas.

De leur côté, les bourgmestres des communes belges proches de la frontière néerlandaise craignent une hausse du trafic illégal de cannabis à partir de mardi. Plusieurs réunions ont déjà eu lieu afin de renforcer la collaboration policière entre la Belgique et les Pays-Bas.

(avec Belga)