Chen Guangcheng dit être « en grand danger » en Chine

Rédaction en ligne

vendredi 04 mai 2012, 08:53

Le militant chinois des droits civiques Chen Guangcheng peut déposer une demande pour aller étudier à l’étranger, a indiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Liu Weimin.

Chen Guangcheng dit être « en grand danger » en Chine

© AP

Chen Guangcheng, militant chinois aveugle, est assigné à résidence depuis septembre 2010. Il s’est évadé la semaine dernière et a brièvement trouvé refuge auprès de l’ambassade des États-Unis à Pékin. Il est actulelement hospitalisé.

« S’il veut étudier à l’étranger, il peut en tant que citoyen chinois et comme les autres citoyens chinois, déposer une demande auprès des autorités compétentes par la procédure habituelle, en accord avec la loi », a déclaré M. Liu sur le site internet du ministère.

Le porte-parole a précisé que « Chen Guangcheng se fait actuellement soigner à l’hôpital ».

L’avocat aveugle a déclaré vendredi à l’AFP qu’il se sentait « en grand danger » en Chine, réitérant son désir de quitter son pays.

Champion de la lutte contre les avortements forcés, Chen s’était réfugié à l’ambassade des Etats-Unis la semaine dernière après avoir faussé compagnie aux nombreux gardes qui le maintenaient depuis près de deux ans en résidence surveillée.

Il avait quitté la mission américaine mercredi, ayant obtenu des assurances pour sa sécurité et celles de ses proches en Chine.

Mais après ses retrouvailles avec son épouse et ses amis, Chen avait déclaré qu’il voulait quitter son pays.

« Je n’ai pas soulevé la question de l’asile politique. Je veux juste quitter » la Chine, a-t-il déclaré vendredi.

« Il a une lettre d’invitation de l’Université de New York, c’est un homme libre. Il veut voyager pendant un temps aux Etats-Unis et revenir ensuite », a indiqué un ami de Chen, Guo Yushan sur un microblog rapidement effacé, probablement par la censure.

(AFP)