Grèce : Rapanos renonce à assumer le portefeuille des Finances

Rédaction en ligne

lundi 25 juin 2012, 21:27

Fraîchement désigné Ministre des finances, Vassilis Rapanos a renoncé à assumer cette fonction à cause de problèmes de santé. Sa démission a été acceptée par le Premier ministre.

Grèce : Rapanos renonce à assumer le portefeuille des Finances

© AFP

Le nouveau ministre des finances Vassilis Rapanos a renoncé lundi à assumer cette fonction clé pour des raisons de santé, ont indiqué les services du Premier ministre Antonis Samaras.

« Le Premier ministre a accepté la démission de M. Rapanos », a indiqué un communiqué de ses services.

M. Rapanos, 65 ans, hospitalisé vendredi avant même d’avoir pu prêter serment, a envoyé une lettre lundi au Premier ministre Antonis Samaras, où « il le remerciait de l’honneur qui lui a été fait d’assumer ce portefeuille ».

« Ma récente hospitalisation a montré que le problème de santé n’a pas été surmonté et à la suite des discussions avec mes médecins, j’ai décidé que mon état de santé ne me permet pas pour le moment de me charger de ces devoirs », a expliqué M. Rapanos dans cette lettre rendue publique par les services de M. Samaras.

Quelques heures auparavant, le porte-parole du gouvernement Simos Kedikoglou a déclaré à la radio privée Flash, que M. Samaras « s’était informé pour la première fois sur le problème médical de M. Rapanos lors d’un entretien téléphonique vendredi ».

« M. Rapanos l’avait alors assuré qu’il s’agissait d’un problème chronique et qu’il pouvait toutefois assumer ses fonctions », a dit M. Kedikoglou.

Président de la première banque privée du pays, la Banque Nationale de Grèce (BNG) depuis décembre 2009, M. Rapanos est un vieux routier de la gestion du pays, proche des socialistes.

En raison de son hospitalisation, il ne pouvait pas assister au sommet européen jeudi et vendredi à Bruxelles, tout comme M. Samaras qui avait subi une opération à l’oeil samedi et il est sorti de l’hôpital lundi après-midi.

M. Samaras, 61 ans, devra rester chez lui pendant au moins une semaine pour se rétablir après cette opération, selon la même source.

Le pays sera représenté par défaut à Bruxelles par le chef de l’Etat Carolos Papoulias, « comme le prévoit la réglementation européenne », ont indiqué lundi les services de M. Samaras.

(Belga)