Le Premier ministre syrien rejoint l’opposition

Rédaction en ligne

lundi 06 août 2012, 13:25

Le Premier ministre syrien a pris sa décision de faire défection en raison des « crimes de guerre et de génocide » en Syrie, a affirmé son porte-parole.

Le Premier ministre syrien rejoint l’opposition

Ria Hijab, le Premier ministre syrien © Reuters

Le Premier ministre syrien, Riad Hijab, qui a fait défection a annoncé avoir rejoint l’opposition, a déclaré lundi son porte-parole sur la télévision Al-Jazeera du Qatar.

M. Hijab a pris sa décision de faire défection en raison des « crimes de guerre et de génocide » en Syrie, a affirmé ce porte-parole Mohamed Otri, qui intervenait en direct d’Amman, affirmant que le Premier ministre syrien se trouve en « lieu sûr » avec sa famille.

La défection de M. Hijab a été annoncée par Rami Abdel Rahmane, chef de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), qui a simplement déclaré : « Il a fait défection ».

De son côté, la télévision d’Etat syrienne a indiqué dans un bandeau que « Riad Hijab a été démis de ses fonctions de Premier ministre », et que Omar Ghalawanji, vice-Premier ministre et ministre de l’Administration locale, avait été désigné pour « expédier temporairement les affaires courantes ».

Dans le communiqué lu en son nom par M. Otri, le Premier ministre syrien a déclaré : « J’annonce ma défection du régime meurtrier et terroriste et pour rejoindre les rangs de l’opposition dont je deviens l’un des soldats ».

Il a affirmé en préambule que la Syrie passait par des « circonstances terribles marquées par les pires crimes de guerre, de génocide contre un peuple sans armes ».

Selon M. Otri, le Premier ministre syrien a fait défection avec dix de ses proches et les membres de leurs familles qui se trouvent tous en « lieu sûr ».

Selon Al-Jazeera, M. Riad a trouvé refuge en Jordanie.

(Belga)