Romney plaisante sur son acte de naissance, Obama répond avec Springsteen

MAILYS CHARLIER

vendredi 24 août 2012, 00:07

Les attaques entre les deux camps se font de plus en plus sévères. Lorsque Romney plaisante sur son acte de naissance, le camp Obama réplique vite et dénonce.

Romney plaisante sur son acte de naissance, Obama répond avec Springsteen

©AP

Le candidat républicain s'exprimait lors d'un rassemblement à Commerce dans le Michigan, un des Etats considérés comme cruciaux dans la perspective de l'élection du 6 novembre, a rappelé que lui et sa femme y étaient nés.

Et d'ajouter : « personne n'a jamais demandé à voir mon acte de naissance. Ils savent que c'est ici que nous sommes nés et que nous avons grandi ».

Si la plaisanterie a été accueillie par des rires et des applaudissements, le camp Obama a rapidement répliqué. Jim Messina, de l'équipe de campagne d'Obama, a utilisé la « plaisanterie » de Romney pour récolter des fonds afin de réélire Obama. « Prenez un moment pour penser à cette phrase, à ce qu'il dit vraiment et ce qui se dit à propos de Mitt Romney. Ensuite faites un don de 5 dollars ou plus pour réélire Barack Obama », écrit-il.

Les déclarations de Mitt Romney prennent une signification particulière quand on se souvient de la polémique entretenue par certains ultraconservateurs sur le lieu de naissance d'Obama, et ce depuis 2007, quand il a déclaré sa candidature à la présidence.

Pour tenter de les faire taire, Obama avait fait publier dès cette époque son extrait d'acte de naissance, montrant qu'il était bien né le 4 août 1961 à Honolulu, Hawaii, donc sur le territoire des Etats-Unis comme la constitution du pays l'exige de ses présidents.

En 2011, alors que le milliardaire Donald Trump avait rejoint le mouvement de ces incrédules, la Maison Blanche était allée encore plus loin en divulguant l'acte de naissance complet du président. Le président lui-même était intervenu en public pour affirmer à propos de ce débat que « nous n'avons pas de temps pour ce genre de bêtises. Nous avons mieux à faire. J'ai mieux à faire ».

Aujourd'hui, l'équipe de campagne d'Obama n'a mis que quelques minutes à dénoncer les propos du candidat républicain. « Depuis le début de sa campagne, le gouverneur Romney a préféré soutenir les voix les plus dissonantes de son parti plutôt que de leur résister », a assuré le porte-parole de la campagne démocrate, Ben LaBolt.

Obama, lui, a répondu avec humour par un tweet : « Chanson du jour : « Born in the USA » » postant le lien d'un live de Bruce Springsteen. Toujours sur Twitter, le camp Obama a frappé un bon coup avec des articles de merchandising spécial "Made in USA" où l'on voit Obama et son acte de naissance décliné en badges, mugs, etc. "Si vous cherchez l'acte de naissance d'Obama, ceci vous parviendra", tweete le camp Obama suivi du lien vers le merchandising.