La grève de Lufthansa a des répercussions limitées à Zaventem

Rédaction en ligne

mardi 04 septembre 2012, 10:02

Le personnel de Lufthansa, en grève dans les aéroports de Francfort, Munich et Berlin-Tegel. À Zaventem, seulement deux vols ont été annulés.

La grève de Lufthansa a des répercussions limitées à Zaventem

©Reuters

La grève des stewards et hôtesses a déjà provoqué l’annulation de la moitié des vols court et moyen courrier à l’aéroport de Francfort, et des vols longs courriers ont également été supprimés, selon une porte-parole de la compagnie, soit 180 vols annulés au total.

À Zaventem, l’impact de la grève Lufthansa est limité. La compagnie allemande effectue une dizaine de vols au départ de Brussels Airport. Seulement deux vols ont été annulés depuis le début de la grève. L’aéroport de Zaventem conseille aux voyageurs de consulter le site internet de Lufthansa avant de se rendre sur place.

À l’aéroport berlinois de Tegel, Lufthansa a annulé des vols court et moyen courrier tandis que des retards et annulations de vols sont à attendre à Munich.

Dans ces trois aéroports, il faut compter sur d’autres annulations de vols dans la journée, a prévenu la porte-parole.

Le mouvement de grève a débuté à 4 heures à l’aéroport de Francfort, troisième d’Europe, où il doit durer jusqu’à midi. À l’aéroport de Munich, la grève doit s’étaler jusque 22 heures.

Comme annoncé par UFO, le mouvement est de plus grande ampleur que celui de vendredi, limité à l’aéroport de Francfort et qui avait duré huit heures. Des centaines de vols avaient été annulés.

La grève a été décidée après l’échec de négociations avec la direction sur les salaires et les conditions de travail.

En avril, le syndicat avait exigé une hausse des salaires de 5 % sur 15 mois et rétroactive à partir du 1er janvier, pour rattraper trois ans de stagnation. Le syndicat rejette également fermement le recours à du personnel de cabine intérimaire dans des appareils de la Lufthansa.

Lufthansa a proposé une hausse des rémunérations de 3,5 %.

May (avec AFP)