Mise en garde contre les « bars à sourire »

Marie-Noëlle Vekemans

mercredi 19 octobre 2011, 19:23

En France, l'Académie nationale de chirurgie dentaire met en garde contre les risques du blanchiment dentaire pratiqué en dehors d'un cadre médical.

L'Académie nationale de chirurgie dentaire de l'Hexagone a dévoilé, via un communiqué, ses craintes concernant les techniques de blanchiment des dents utilisées dans les « bars à sourire ».

Pour tout blanchiment réalisé par des non-professionnels, « l'Académie tient à souligner que la manipulation des produits d'éclaircissement n'est pas sans risques. La mention « sans peroxyde » affichée par certains « bars à sourire » est fausse, car ces produits contiennent du perborate de sodium. Or cette substance est susceptible de relarguer, en solution aqueuse, du peroxyde d'hydrogène ». Elle rappelle encore que le perborate de sodium est classé comme substance susceptible d'être « toxique ».

Cet avis rejoint celui du Conseil national de l'Ordre des chirurgiens-dentistes qui avait déjà averti les autorités publiques de ses inquiétudes face à ces pratiques commerciales et non médicales.

Pour rappel, en Belgique également les bars à sourire font grincer des dents. La section francophone de la Société de médecine dentaire craint les dérives et s'inquiète pour la sécurité et la santé des consommateurs.