Résoudre un problème mathématique peut rapporter gros

Rédaction en ligne

mardi 29 mai 2012, 13:32

Un adolescent allemand s'est rendu célèbre en trouvant la solution d'un problème mathématique vieux de plus de 300 ans. Bonne nouvelle, il reste d'autres problèmes à résoudre et ils peuvent rapporter gros.

L'information publiée par le SundayTimes a fait le tour du monde. Shouryya Ray, un jeune allemand de 16 ans, est parvenu à résoudre un problème posé par Newton, il y a environ 350 ans. Depuis cette annonce, peu d'informations officielles supplémentaires ont été diffusées. La publication de l'équation et le raisonnement de l'adolescent sont très attendus, surtout par les internautes.

La résolution du problème n'a pas enrichi le jeune Shouryya, tout juste lui a-t-elle permis d'obtenir une bourse d'étude. Peut-être aurait-il dû s'intéresser aux problèmes du millénaire, dont la résolution peut rapporter un million de dollars.

Depuis 2000, la Clay Mathematics Institute, un institut privé américain, dont le but est de promouvoir la connaissance mathématique dans le monde, a promis une récompense de taille à quiconque trouverait la solution d'un des « problèmes du millénaire ».

Au nombre de sept, la résolution de ces défis portent serait une avancée importante pour les mathématiques. Si vous vous sentez l'âme d'un mathématicien, voici la liste des problèmes :

1)L‘hypothèse de Riemann

2)La conjecture de Poincaré

3)La conjecture de Hodge

4)La conjecture de Birch et Swinnerton-Dyer

5)Les équations de Navier-Stokes

6)Les équations de Yang-Mills

7)Et enfin, le problème ouvert P = NP

À ce jour, seul le Russe Grigori Perelman est parvenu, en 2002, à résoudre un des sept défis mathématique, en se penchant sur la conjecture de Poincaré. Ses résultats ont été reconnus officiellement en 2010 par l'Institut qui lui a décerné le prix du millénaire. Modeste, Perelman a refusé le prix ainsi que le million de dollar qui l'accompagnait.

Anaïs Martinez (st.)