Un Magritte de la collection Dexia entre au musée

DOMINIQUE LEGRAND

mardi 20 septembre 2011, 10:26

Dès ce jour, on peut découvrir L'histoire centrale (1928), un prêt de la collection Dexia, aux cimaises du musée Magritte, à Bruxelles.

Une tête voilée, un tuba – objet fétiche dans l'œuvre de Magritte –, une valise. Comment résoudre cette énigme chromatique angoissante ? Dans son catalogue raisonné, David Sylvester rapproche le motif de la tête voilée de l'illustration de couverture d'un volume des aventures de Nick Carter, Les initiales mystérieuses. Le tableau peut être lié à la série de toiles Les amants, souvenir du suicide de la mère du peintre. Quant à la valise, elle n'apparaît qu'incidemment aux côtés de L'assassin menacé.

Ce tableau fait partie des peintures exécutées entre 1926 et 1928. Magritte les présenta à Charleroi, Salle de la Bourse, une exposition d'un jour en conjonction avec un concert de musique contemporaine dirigé par André Souris et une conférence donnée par Paul Nougé. Cette œuvre est exemplaire de la poétique du « mystère » : l'impossibilité de lier les trois éléments.

Musée Magritte, 3 rue de la Régence, 1000 Bruxelles.