Collectionneurs partageurs

JEAN-MARIE WYNANTS

vendredi 20 avril 2012, 09:57

Parallèlement à la foire d'art contemporain qui se déroule jusqu'à dimanche, les initiatives se multiplient. A la Maison particulière, des collectionneurs s'associent pour monter des expositions thématiques. Une démarche originale qui fait vivre les oeuvres et les remet à portée de tous.

Collectionneurs partageurs

« Portable city : Yichang, 2007 » de Yin Xiuzhen ©DR

Oubliez l'image du collectionneur qui s'enferme à double tour pour contempler, dans une solitude égoïste, sa dernière acquisition ! À la Maison particulière, depuis un an, un couple de collectionneurs français offre ses coups de cœur en partage. Et ils invitent d'autres collectionneurs à les rejoindre. « Au fil du temps, il devient impossible d'accrocher chez soi toutes les œuvres d'une collection, explique Amaury de Solages. Alors on les stocke. Et elles meurent. Parce qu'une œuvre ne vit que si elle est vue. C'est pourquoi nous avons décidé d'ouvrir ce lieu et d'inviter d'autres collectionneurs à y présenter certaines de leurs œuvres. »

Pas de collection permanente donc, mais une succession d'expositions thématiques. « Nous choisissons les thèmes, explique le couple, et nous contactons une série de collectionneurs à qui nous les soumettons. Au bout d'un moment, on voit quels thèmes vont pouvoir donner lieu à une exposition. Chacun propose quelques œuvres, on se réunit et on fait des choix. »

Pas de curateur, pas d'agent, pas de marchand. Les œuvres sont sélectionnées par les collectionneurs eux-mêmes et l'accrochage est pris en charge par Myriam et Amaury de Solages et leur équipe. A l'occasion d'Art Brussels, leur Maison particulière propose sa quatrième exposition intitulée Struggle (s). On y découvre 73 œuvres d'une cinquantaine d'artistes réparties sur trois étages au travers d'une série de dialogues souvent pertinents sur le thème des luttes.

Jan Fabre, Ai Weiwei, Bill Viola, Kendell Geers, Paul McCarthy sont quelques-uns des artistes mis à l'honneur avec des pièces que le public a rarement l'occasion de voir. Ce public, justement, le couple de Solages le veut le plus large possible. « Les visites ont lieu du jeudi au samedi sans réservation », explique Carole Schuermans, la directrice des lieux. Sur trois étages, remeublés différemment pour chaque exposition, le visiteur a l'impression de déambuler dans une maison privée. On peut s'asseoir dans la bibliothèque, sur un large divan ou autour d'une table conviviale pour consulter les nombreux ouvrages consacrés aux artistes ou les textes présentant chaque œuvre. Et on découvre en prime le travail imposant de Josep Niebla, l'artiste invité de cette quatrième édition.

Maison particulière, rue du Châtelain 49, 1050 Bruxelles, jusqu'au 30 juin, du jeudi au samedi, de 11 à 18 heures. Entrée 10 euros (gratuit pour les – 18 ans et les étudiants). Infos : 02-649.81.78, wwww.maisonparticuliere.be