Un nouveau film belge à Cannes

FABIENNE BRADFER

lundi 23 avril 2012, 21:57

« Hors les murs », premier long métrage du Belge David Lambert, fait partie des sept films de la compétition de La Semaine de la Critique.

Né en 1974 dans les Ardennes Belges, David Lambert est diplômé en Langues et Littératures Romanes à l'Université de Liège. Il fait ensuite du théâtre, comme dramaturge, puis passe peu à peu à la mise en scène. Il devient scénariste à l'aube de ses trente ans. Il travaille deux ans sur une émission pour enfants de la RTBF « Ici Blabla », puis collabore à l'écriture de scénarios tel « La régate » de Bernard Bellefroid. En 2009, il réalise son premier court métrage, « Vivre encore un peu », remarqué au Festival de Locarno.

Son premier long-métrage prend la direction de Cannes, section La Semaine de la Critique. Section parallèle du Festival de Cannes, La Semaine de la Critique se consacre, depuis ses débuts, à la découverte des jeunes talents. Dès sa création par le Syndicat Français de la Critique de Cinéma en 1962, elle s'est fixée pour mission de mettre à l'honneur les premières et deuxièmes œuvres des cinéastes du monde entier. Bernardo Bertolucci, Jean Eustache, Otar Iosseliani, Ken Loach, Wong Kar Wai, Jacques Audiard, ou encore Arnaud Desplechin ont fait leurs débuts à la Semaine de la Critique.

Produit par la jeune société liégeoise Frakas Productions, « Hors les murs » propulse le spectateur à Bruxelles, en 2011. Paulo (Matila Malliarakis), un jeune pianiste à la vie presque rangée, rencontre Ilir (Guillaume Gouix), un bassiste d'origine albanaise. C'est le coup de foudre, ces deux-là s'aiment instantanément. Malgré les réticences d'Ilir, habitué à une vie solitaire, Paulo quitte sa copine pour s'installer dans une minuscule chambre avec lui. Un quotidien s'installe, ils surpassent leurs différences pour vivre d'amour et d'eau fraîche. Le jour où Paulo promet à Ilir de l'aimer pour la vie, Ilir part et ne revient plus. Ce dernier s'avère être en prison, arrêté pour trois fois rien…