Wes Anderson offre une belle ouverture au Festival de Cannes

FABIENNE BRADFER

mercredi 16 mai 2012, 19:07

Le film du jour « Moonrise Kingdom », de Wes Anderson nous donne envie d’être amoureux et de partir à l’aventure. C’est notre premier film du jour de cette édition 2012. Par notre envoyée spéciale Fabienne Bradfer

Wes Anderson offre une belle ouverture au Festival de Cannes

L’équipe de « Moonrise Kingdom » à Cannes, © AP

Pitch du film.

Sur une île au large des côtes de la Nouvelle-An,gleterre, au cœur de l’été 1965, deux enfants de 12 ans tombent amoureux, concluent un pacte secret et s’enfuient ensemble. Alors que toute la ville se mobilise pour les retrouver, une violente tempête s’approche des côtes et va bouleverser davantage encore la vie de la communauté.

Ce qu’on en attendait.

C’est le septième long-métrage du cinéaste américain et c’est le film qui fait l’ouverture du 65e Festival de Cannes. Avec un casting d’enfer. Wes Anderson, c’est un style, un ton, le sens de l’absurde, une magie. C’est aussi une famille d’acteurs, Bill Murray en tête.

Ce que j’en pense.

Belle ouverture tout en style, légèreté, loufoquerie et couleurs. La veste colorée et à carreaux que Bill Murray portait à la conférence de presse du film, ce mercredi, va entrer dans les annales… Wes Anderson qui a le goût du détail avec la touche de fantaisie qui fait mouche crée de la magie à l’écran. Son conte donne envie d’avoir 12 ans, d’être amoureux et de partir à l’aventure. On aime cette manière atypique de nous faire retomber en enfance. Les enfants qui sont des novices en cinéma s’intègrent à merveille dans le cadre très cadré de Wes Anderson. Edward Norton en scout toujours et Bruce Willis en flic de base, on adore. Et Frances McDormand en mère infidèle est inénarrable.

Le film sort le 30 mai sur nos écrans. Donc, on vous en reparlera très vite.