« Loft » part à la conquête de l'Ouest

NICOLAS CROUSSE

jeudi 07 juin 2012, 10:33

Réalisé en 2008, le film d'Erik Van Looy est le plus grand succès populaire du cinéma belge. 1,2 million de spectateurs, sur une population de six millions de Flamands, c'est presque le coefficient des Intouchables, en France. Simplement énorme.

Si vous êtes Belge et vous ne connaissez pas le film Loft, c'est alors très simple : c'est que vous êtes francophone.

Le triomphe du film a semble-t-il donné des idées jusqu'en Amérique, puisqu'un remake de Loft y a été tourné, l'été passé, en anglais mais avec un trio belge aux commandes, afin de tenter de conquérir le marché anglo-saxon.

C'est Erik Van Looy lui-même qui réalise, secondé à la photo par Nicolas Karakatsanis (chef-op notamment sur Tête de bœuf). Matthias Schoenaerts, la dernière sensation de Hollywood depuis sa confirmation cannoise dans De rouille et d'os, est le seul acteur du Loft made in Vlaanderen qui demeure au casting. Il y sera en compagnie de Karl Urban (Star Trek), James Marsden (Superman returns) Wentworth Miller (Prison break) et Eric Stonestreet (The mentalist).

Tourné en Nouvelle-Orléans… et à Vilvorde

La sortie du film est prévue pour la fin de l'année. On en sait aujourd'hui un peu plus sur le projet.

Le pitch reste identiquement le même que dans la version originale. On est donc dans un thriller, doublé d'un huis clos criminel : cinq hommes mariés partagent dans le plus grand secret un loft où ils reçoivent leurs maîtresses en toute tranquillité. Jusqu'au jour où le corps d'une femme est retrouvé sans vie.

Le scénario original de Bart De Pauw a été retouché par l'Américain Wesley Strick (Cape fear, de Martin Scorsese, c'était lui)

Les extérieurs ont été tournés à la Nouvelle – Orléans… et les intérieurs dans les studios de la maison de production Woestinjvis, à Vilvorde. Tout cela en attendant le tournage, à Bruxelles, du prochain film, lui aussi « américain », de Michael Roskam (Tête de bœuf).