Arthur H en ouverture du Marathon des Mots

ADRIENNE NIZET

samedi 09 juin 2012, 12:14

Le festival de lectures à haute voix a débuté hier soir, au Théâtre National. Il se poursuit tout le week-end dans divers lieux bruxellois.

Arthur H en ouverture du Marathon des Mots

Après un « prologue » en compagnie de l'écrivain Javier Marias, jeudi à Flagey, le coup d'envoi du Marathon des mots a été donné hier, au Théâtre National, par Arthur H et son complice Nicolas Repac, qui présentaient leur projet « L'or noir ». Un chapeau enfoncé sur la tête, le fils Higelin a partagé plutôt que lu des extraits de textes tandis que le musicien, virtuose, créait avec différents instruments, des plus connus aux plus saugrenus, une ambiance musicale étonnante.

De sa belle voix grave, Arthur H a fait passer son amour des mots. Ceux d'Aimé Césaire, d'abord, ceux d'Edouard Glissant et Dany Laferrière ensuite, ceux d'Aimé Césaire, encore, ceux de René Depestre et James Noël pour poursuivre et puis ceux… d'Aimé Césaire, toujours. Le chanteur n'a pas caché son admiration pour le poète martiniquais. Il a ensuite, avant de conclure, dédié ce spectacle à sa grand-mère, née à Liège.

Le Marathon des mots continue tout ce week-end, dans divers lieux de la capitale : la Tentation, la Bellone, le Palais des Académies, Passa Porta… Pointons aujourd'hui la lecture-fleuve de Marie Christine Barrault qui lira dès 14h les Mémoires d'Hadrien de Marguerite Yourcenar pendant… 4 heures ! D'autres lectures, plus courtes, ont lieu cet après-midi et en soirée.

Le programme complet est disponible ici.