Dan gagnon invite Le petit monde de la télé sur les planches

ADRIENNE NIZET

mercredi 09 mai 2012, 11:49

Lundi soir, au Cirque royal, Dan Gagnon a réussi son passage du petit écran à la scène.

Celui que certains, dans les allées même de la salle de spectacle, appelaient encore « Dan de la RTBF » (il est chroniqueur dans Sans chichis) a prouvé qu'il tient aussi la route en live, sans prompteur. Mais l'humoriste (ça y est, on peut l'écrire) avait quand même convié « son petit monde de la télé » à le rejoindre sur les planches. Que ce soit en l'évoquant (sa déjà fameuse vanne sur François de Brigode : « Il bosse plus que moi, mais moi j'articule », ses allusions à Joëlle Scoriels) ou carrément en l'accueillant sur scène.

Adrien Devyver, d'abord. Dans un « remake » de The Voice, le chroniqueur (également présent dans Sans chichis) est venu à deux reprises faire le point sur les tweets qui commentaient la soirée, en direct de la salle. En prenant bien soin de choisir les plus piquants… Pour le plus grand plaisir de Dan Gagnon, et du public.

Autre intervention « scénique », celle de Stéphane Pauwels. Incompréhensible, celle-là. Jingle des Orages de la vie en intro et en sortie, blagues potaches de part et d'autre (« Je vais pas pleurer avec toi comme tout le monde dans ton émission »), vas-y qu'on s'en tape cinq et que personne n'a compris l'intérêt du machin.

D'où une réflexion : Dan Gagnon est très bien entouré, notamment dans les milieux médiatiques. Les amis de ses amis (au sens large) sont ses amis et remplissent le Cirque royal. Et une autre : chacun son métier, hein. N'est pas comique de stand up qui veut. C'est tout à l'honneur de Dan Gagnon. Mais il n'avait nul besoin de convier Stéphane Pauwels à ses côtés pour nous en convaincre…