La présidentielle en coulisses

AGNES GORISSEN

mercredi 16 mai 2012, 09:46

Candidats, conseillers, adversaires se sont confiés, en sachant que leurs propos resteraient confidentiels jusqu'à la fin. L'histoire en train de s'écrire.

La présidentielle en coulisses

La victoire de Hollande ouvre le doc Mais cette issue est le résultat de longs mois de stratégie des divers camps © AFP

On en a déjà tellement lu, vu et entendu sur la campagne présidentielle française et l'élection de François Hollande qu'on se demande au départ ce que ce documentaire peut apporter de plus. Et, dès les premières minutes, on comprend.

Se basant sur une maxime du philosophe Raymond Aron – « Les hommes font l'histoire mais ils ne savent pas l'histoire qu'ils font… » –, le réalisateur David André (Prix Albert Londres 2011) et le journaliste Thomas Legrand (éditorialiste politique de France Inter) ont pris le parti d'interroger et de filmer pendant un an les candidats, leurs conseillers, leurs adversaires. Longuement. A plusieurs reprises. En promettant de ne rien livrer de leurs enregistrements avant l'issue finale. Ce qui donne une sorte d'analyse en temps réel de la situation, où chacun livre ses calculs, décrypte les enjeux des camps en présence. Comme une saison de 24 Heures chrono dont on connaîtrait l'issue et dont, du coup, on apprécierait plus encore chaque détail, chaque coup bas, chaque décision, chaque tournant.

Avec François Hollande, Nicolas Sarkozy, Henri Guaino, Jean-Luc Mélenchon, François Bayrou, Brice Hortefeux, Marine et Jean Marie Le Pen, Eva Joly, Michel Sapin, Alain Minc, Manuel Vals, Jean-Pierre Raffarin, Daniel Cohn-Bendit, Nathalie Kosciusko-Morizet et d'autres, on découvre en fait l'histoire en train de s'écrire. C'est passionnant, toujours. Visionnaire, parfois, comme quand Guaino, conseiller de Sarkozy minorisé au profit de l'ultra-droitier Buisson, dit dès le début de la campagne que le candidat qui misera sur la division des Français en excluant certaines catégories (les pauvres, les musulmans…) sera sûr de perdre – ce qu'a fait le président sortant contre son avis. C'est aussi plein d'anecdotes, comme quand Mélenchon comprend le régime amaigrissant de Hollande – « Une campagne, c'est un parcours du combattant, plus vous êtes lourd, plus vous avez besoin de sommeil, or vous n'avez pas beaucoup le temps de dormir ».

Si vous avez l'occasion, ne ratez pas cet opéra en trois actes (la veillée d'armes, la bataille, le duel) : il dévoile les coulisses d'une élection comme on ne les a jamais vues et éclaire la victoire de François Hollande (et peut-être plus encore la défaire de Nicolas Sarkozy) d'un jour nouveau.

Les stratèges , la Une, 22 h.