Festivals, feuilletons, fête !

JEAN-FRANCOIS LAUWENS

jeudi 21 juin 2012, 10:02

Comme chaque été, les radios de la RTBF se mettent en tenue estivale. Elles font la part belle aux 70 festivals qu'elles soutiennent dans le pays. Et aux exercices de saison comme les feuilletons.

Festivals, feuilletons, fête !

BJ Scott affirme avec l’accent vouloir « trouer le cul » des auditeurs de Classic21 chaque dimanche midi avec de nombreuses découvertes musicales du Sud américain ou… de Belgique © rtbf

F comme festivals, comme fêtes, comme feuilletons… En été plus qu'à tout autre moment de l'année, les radios de la RTBF se mettent au diapason de la dernière lettre de la maison. De deux façons différentes en fonction du fait qu'il s'agisse des stations musicales ou des radios généralistes.

Durant l'été, que les chaînes publiques démarreront le 2 juillet (sauf Pure FM, qui part en congé dès lundi), c'est évidemment la dimension festivalière qui sera prépondérante. Il faut dire que la RTBF est partenaire d'une septantaine (!) de festivals aux sonorités les plus diverses partout en Wallonie et à Bruxelles. A côté des événements médiatisés aussi par les généralistes (Francofolies, Couleur Café) et présents sur la plupart des antennes, les radios musicales seront évidemment aux premières loges : le Graspop, le TW Classic ou le Spa Tribute sur Classic21, Werchter, les Ardentes, Dour ou le Pukkelpop pour Pure FM, le festival Musiq'3 (29/6-1/7 à Flagey), la flopée de grands rendez-vous classiques ou jazz en Belgique et à l'étranger (Aix, Bayreuth, Salzbourg, Proms) sur Musiq'3. Entre ces festivals, quelques nouveautés quand même. Notamment sur Classic 21, qui a perdu ses deux nouveaux visages de la rentrée de septembre dernier (Ray Cokes et François De Brigode) mais vient de signer un transfert ronflant : l'arrivée, les dimanches midi de l'été (et plus si affinités, espère Marc Ysaye) de BJ Scott pour le BJ's Sunday Brunch.

Du côté des généralistes, la RTBF vient de connaître une fin de printemps contrastée avec les derniers chiffres du CIM : La Première a encore reculé tandis que VivaCité a détrôné Contact de la deuxième place nationale et a pris la place de Bel RTL comme première radio de Wallonie. Auréolée de ce succès que le départ de Van Hamme et Pauwels n'a pas affecté, Viva renforce ses fondamentaux l'été : la proximité avec Le beau vélo de Ravel le samedi et un jeu « multirégional » les après-midi (Les touristes avec Benjamin Maréchal), le sport avec le Tour de France et les J.O. en direct, et le sourire avec une chronique matinale de Jérôme de Warzée sur les lieux de villégiature et un jeu quotidien, Le jugement dernier, animé par Maureen Louys et Jean-Louis Lahaye (avec comme remplaçants Adrien Devyver, Sandrine Scourneau et… Quentin Mosimann durant les Francos).

Enfin, après le F de festivals et celui de la fête, le F des feuilletons est évidemment l'axe fort de La Première qui en a fait une bonne habitude estivale. Cette année, c'est Barbara qui sera au centre du grand feuilleton chanson française du samedi (11 h). Les autres séries se concentreront bien entendu dans le rendez-vous quotidien Estivales (9 h – 11 h) : Bermuda et panama (lire ci-contre), les souvenirs de Jacques Careuil (2-6/7), Michel Berger raconté par Gilles Verlant (23/7-3/8), un feuilleton Elvis Presley (6 – 17/8), une série sur les films tournés en bord de mer (9 – 20/7) et des séquences hebdomadaires (la salsa, les tubes, les petites histoires de l'histoire de l'art, les comédies musicales).