Toutes les couleurs de l'Espagne

SERGE MARTIN

lundi 25 juin 2012, 10:19

Trois jours pour découvrir que la musique classique est populaire. C'est à Flagey et place Sainte-Croix. Idéal pour les familles

Toutes les couleurs de l'Espagne

Avec ses quelque 8.000 visiteurs, Festival Musiq'3 à Flagey fut l'événement de l'été 2011. On a encore en mémoire la décontraction générale, petits et grands passant dans la bonne humeur d'un concert à une activité éducative. On se souvient du podium de la place Sainte-Croix accueillant musiciens de jazz ou bardes populaires. Et des grands noms – Louis Lortie et Fanny Ardant visitant Liszt –, y côtoyant de jeunes musiciens – Shirly Laub avec son orchestre des jeunes du Conservatoire.

Nos coups de cœur

Symphonique: Brussels Philhamonic Les tubes symphoniques ibériques tels que Boléro de Ravel ou Havanaise de Saint-Saëns. Des propositions d'Amérique latine comme l'Ouverture cubaine de Gershwin ou Oblivion de Piazzolla.

Patrick Davin dirige l'orchestre oscarisé, le Brussels Philharmonic, avec Lorenzo Gatto et Daniel Gruselle en solistes.

Studio 4, vendredi 29 à 18 et 20 heures.

Ensembles: L'amour sorcier, Oxalys L'Amor Brujo, le chef-d'œuvre andalou de Manuel de Falla revisité par Oxalys et le trio flamenco d'Amparo Cortés. Celui-ci donne par ailleurs un vrai spectacle de flamenco avec la danseuse Suzanna Vasquez où la chanteuse Amparo Cortés chantera la musique de José Cortés.

Studio 4, samedi 30 à 18 heures ; studio 1, samedi à 15 heures.

Baroque: Diego Ares Ce claveciniste espagnol a étudié à La Haye, Amsterdam et Bâle. Son disque Soler (Pan Classics) a été couronné par un Diapason d'or de l'année. Il s'attaque d'entrée de jeu aux imposantes Variations Goldberg. Il distille aussi un programme autour des maîtres ibériques du clavecin : Cabezon, Cabanilles, de Albero, Albeniz (Romeo !) et bien sûr le Padre Soler.

Studio 1, samedi 30 juin à 13 et 20 heures.

En un mot comme en mille, c'était une vraie fête musicale où le public venait entendre des œuvres plus que des stars. On en rêvait depuis…

Prix modestes, durée courte

Et bien c'est reparti ! Du 29 juin au 1er juillet, pas moins de 75 manifestations sont organisées à Flagey ou sur un chapiteau installé place Sainte-Croix à Bruxelles. Toutes obéissent aux mêmes critères : accessibilité des programmes, prix modestes (10,50 euros –5,50 pour les moins de 26 ans et pour les ateliers), durée courte (on ne dépasse pas 50 minutes). Les familles peuvent ainsi tantôt se rassembler pour un concert dans le Studio 4, tantôt se disperser qui vers un concert de jazz, qui vers un atelier éducatif, qui vers un récital de piano.

Bref, Festival Musiq'3, c'est la fête à tout le monde où chacun n'en fait qu'à sa tête.

Nouveauté de l'année, le programme s'articule sur une thématique forte : celle des deux Espagne du Festival de Wallonie.

On y retrouvera les principales productions de son invité d'honneur Leonardo Garciá Alarcón (Carmina latina, Histoire de la mélodie espagnole, concert Romero) et ses productions transversales (deux concerts de musique séfarade de La Rosa Enflorese et le spectacle L'homme de la Manche… for the kids, de David Miller et Sybille Wilson).

On croisera aussi de nombreux élèves des Conservatoires en récitals ou en orchestres puisqu'à l'orchestre du Festival de Shirly Laub créé l'an dernier s'ajoute un orchestre baroque du festival animé par Mira Glodeanu.

Belle présence également de la musique ancienne avec le Ricercar Consort, l'ensemble Clematis ou Jordi Savall, invité vedette de la manifestation. Ou dans un autre registre la musique pour deux orgues du Padre Soler avec deux organistes dont on connaît surtout les voix, Cindy Castillon et Yoann Tardivel qui animent la matinale « Le rendez-vous des musiciens » sur… Musiq'3.

Les enfants sont aussi les bienvenus. Eliane Reyes et Bruno Coppens leur feront découvrir les secrets du piano et des ateliers les initieront au violon, aux percussions ou au flamenco ! Car la musique des Espagne, c'est aussi le flamenco, le tango (avec bal sous chapiteau samedi soir) ou la zarzuela. Tout est conçu pour permettre au public de construire sa visite à la carte. Le temps d'un week-end, Flagey va se transformer en un gigantesque bar à tapas musical.

Infos : www.festivaldewallonie.be/bruxelles