L'été de tous les records pour Rock Werchter

MAILYS CHARLIER

lundi 02 juillet 2012, 23:40

Avec sa toute neuve troisième scène, le festival Rock Werchter a battu tous les records pour cette édition 2012 : plus de groupes, plus de public. En tout, la plaine de Werchter a accueilli 340.000 festivaliers en quatre jours.

Réputé pour être l'un des meilleurs festivals du monde, Rock Werchter a vu défiler plus de festivaliers que les autres années. En cause ? The Barn, la troisième scène, sous un chapiteau coloré a séduit autant les artistes que les festivaliers.

La 38e édition de Rock Werchter a accueilli 340.000 festivaliers sur quatre jours. En tout, 85.000 personnes ont foulé chaque jour le sol du festival. Le camping aussi était soldout avec 60.625 campeurs contre 55.000 l'an passé.

Cette année, le festival avait insisté sur le covoiturage. Résultat : plus de vélos sur les routes de Rotselaar et 115.000 festivaliers dans les bus De Lijn.

Pour cette édition 2012, de nombreux pays étaient représentés : Pays-Bas, Royaume-Uni, Australie, Allemagne, France, Norvège, Italie, Suisse et… 437 Islandais ! Statistiquement, l'Islande était la nation la plus représentée avec 0,15 % de sa population présente à Werchter.

Le festival devient tellement populaire que même les footballeurs s'invitent sur scène. Vincent Kompany, de Manchester City, est donc monté sur la Main Stage afin de présenter Noel Gallagher.

Autre moment fort du festival : le concert d'Editors. Pour les festivaliers présents en 2010, l'émotion était au rendez-vous lors de « No Sound But The Wind ». Souvenez-vous en 2010, il était devenu la star du festival après être apparu en transe sur les écrans géants et connaissait visiblement les paroles de la chanson sur le bout des doigts. Tom Smith l'a retrouvé cette année et lui a lancé un désormais mythique « This is now your song ». Le public de Werchter n'avait pas oublié puisque dès que le fan est apparu à l'écran, la foule massive présente devant la Main Stage avait applaudi à tout rompre. Une édition que ce fan d'Editors n'est pas prêt d'oublier !