Garnier et Sentou au vaudeville

JEAN-FRANCOIS LAUWENS

jeudi 26 avril 2012, 11:32

Les amateurs de portes qui claquent et de quiproquos aux rouages bien huilés adoreront A deux lits du délit, actuellement en tournée chez nous. Ce triomphe parisien mise sur des jeunes talents plutôt que sur des stars : Arthur Jugnot, le fils de l’autre, virevolte avec brio entre les deux comédiens qui forment le duo central de la pièce, Garnier et Sentou.

Totalement inconnus pour les uns, ce sont des vedettes pour ceux qui suivent On n’demande qu’à en rire (France 2), dont ils font partie des champions. La prestation physique de Cyril Garnier et Guillaume Sentou est époustouflante. Ce dernier, sorte de Jim Carrey à la française, collectionne les acrobaties cartoonesques. C’est un membre du jury de Laurent Ruquier, Jean-Luc Moreau, qui les a fait monter sur scène… mais rien à voir avec l’émission.

« Nous avons joué la première de cette pièce le 16 septembre 2010 et sommes passés pour la première fois dans l’émission le 24 septembre suivant. En fait, tout est venu en même temps, la télé, la scène. C’est toujours un peu comme ça. Jean-Luc Moreau nous avait repérés et nous a proposé de participer à cette pièce un an plus tôt. Les deux personnages correspondent assez bien à nos tempéraments. Quand ils ont lancé l’émission, ils cherchaient des gens comme Olivier de Benoist, Arnaud Tsamère, Arnaud Cosson ou nous, à savoir des gens qui avaient une certaine expérience mais qui, en même temps, n’étaient pas connus. »

En juin, le duo de comédiens vient à Bruxelles avec son « two-men-show » comique.

A deux lits du délit , au Centre culturel d’Auderghem jusqu’au 29 avril (02/660.03.03), au Palais des beaux-arts de Charleroi le 3 mai ; au Théâtre royal de Namur le 8 mai. Garnier et Sentou le 5 juin au Centre culturel d’Uccle (02/374.64.84).