Attention, priorité ! Olivier Massart, gourmand deux fois

VINCENT QUITTELIER

mardi 29 mai 2012, 15:33

Le comédien incarne Cyrano au Théâtre Le Public, devant des salles quasi combles depuis début mai. S'il n'avait le temps que d'une activité culturelle cette semaine, quelle serait-elle ? Il sera très Brusselicious.

Elle sera double. Et… « gourmande ». Olivier Massart ira d'abord fureter du côté du « Dîner des Misérables », ce jeudi 31 mai dans la galerie du Roi, à Bruxelles. « Une très belle initiative à l'heure où l'on commémore le 150ème anniversaire du roman de Victor Hugo », nous confie-t-il face caméra. Le comédien s'y rendra dans un esprit « d'une curiosité totale, sans savoir du tout à quelle sauce je vais être mangé... »

Son autre priorité s'inscrit également dans le cadre des festivités organisées par Brusselicious 2012. C'est même son coup de cœur suprême : la promenade "Bruxelles vaut bien une gueuze" qui conduit à la brasserie et au musée Cantillon, à Anderlecht. « Une brasserie qui fait de la bière comme on n'en fait plus. Un fleuron dont tout Belge doit être fier, qu'il faut apprendre à connaître, à aimer et à vanter. »

Et son actualité ? C'est ce Cyrano de Bergerac qu'il incarne au Théâtre Le Public jusqu'au 7 juillet, « peut-être au-delà si la demande continue à être aussi pressante. C'est le chef-d'œuvre absolu d'Edmond Rostand. Un plaisir dingue. » Puis, la saison prochaine, c'est dans la peau de Jean Valjean qu'il se glissera, dans la production du Théâtre du Parc des… « Misérables ». La boucle est bouclée. Bon appétit !