Khattabi : « Il faut condamner clairement Sharia4Belgium »

STAGIAIRE

mardi 12 juin 2012, 15:47

La députée bruxelloise Écolo ne nie pas la montée de l’extrémisme religieux, « le problème, c’est l’amalgame » dit-elle. Zakia Khattabi a répondu à vos questions

Khattabi : « Il faut condamner clairement Sharia4Belgium »

©Bruno Dalimonte – Le Soir

Morceaux choisis du chat.

Au sujet des écoles musulmanes qui pourraient voir le jour en Belgique : « Je n’ai pas d’avis sur ces écoles spécifiquement mais dès le moment où il existe un enseignement confessionnel, il faut que la communauté musulmane puisse en bénéficier également. Bien entendu, ceci dans le cadre réglementaire et selon les programmes officiels (d’où l’intérêt de formes les futurs professeurs dans nos universités). Ceci étant, il serait dommage que chacun s’enferme dans sa bulle » Plus loin, Zakia Khattabi, également députée au Parlement de la fédération Wallonie-Bruxelles et Sénatrice de communauté, explique : « Travaillons sur ce qui permet à chacun de se rassembler autour d’un projet commun. l’idée d’un cours d’histoire des religions et philosophies est à cet égard intéressante. »

Au sujet d’une nouvelle génération issue de l’immigration, qui semble parfois plus extrémiste : « Ce qui est clair c’est qu’ils sont plus visibles. Ils prennent leur place dans l’espace public, portent des revendications là où leurs parents ont vécu dans l’ombre, en rasant les murs attendant un retour rêvé au pays. Certains, une minorité, sont en effet malheureusement violents. C’est de ceux-là qu’on parle dans les médias. » Zakia Khattabi ajoute « L’absence de considération, d’investissement massif dans nos quartiers les plus populaires, de reconnaissance que la diversité peut être une richesse, bref au mieux la démission du politique il y a vingt ans a abouti à ce qu’une frange de notre population s’est sentie exclue et a tenté de se construire un espace rassurant. Toutefois, je crois profondément que les choses peuvent bouger, changer. »

Au sujet de la médiatisation des événements qui se sont déroulés à Molenbeek : « La médiatisation à outrance avec des analyses de comptoir n’aide pas toujours à donner aux événements leur juste place. Il faudrait commencer par un traitement médiatique différent, et mettre en avant des expériences positives. Elles existent et sont nombreuses. »

Au sujet du clivage Moureaux/Reynders : « Le débat du vivre ensemble est trop important que pour en faire une polémique permanente entre deux candidats bourgmestres. La classe politique a la responsabilité de dépasser les jeux partisans. »

Au sujet de Sharia4Belgium : « J’ai condamné clairement Sharia4Belgium. Les extrêmes s’alimentent mais je pense qu’il faut nuancer. Il y a clairement une montée de la religiosité sans que celle-ci ne soit systématiquement extrémiste. Le problème est bien l’amalgame. Le politique a une responsabilité dans celui-ci et doit se saisir de la question en dénouant les fils et traiter les questions l’une après l’autre. »