Lejeune : « Le gouvernement doit débattre avec la justice »

STAGIAIRE

vendredi 17 août 2012, 16:54

« Pour les personnes qui ont tué, violé, enlevé et séquestré des enfants, il faudrait plus de sévérité », a déclaré Jean-Denis Lejeune. Le résumé du chat

Lejeune : « Le gouvernement doit débattre avec la justice »

Jean-Denis Lejeune Photo : Le Soir/Pierre – Yves Thienpont

« Nous marcherons dimanche pour que nos représentants politiques entendent notre message », a indiqué le père de Julie lors d’un chat. Il demande ainsi une justice « en phase avec notre société » ainsi qu’une requalification des peines en fonction de la gravité des actes commis.

« Pour les personnes qui ont tué, violé, enlevé et séquestré des enfants, il faudrait plus de sévérité », estime-t-il. Il propose également de s’inspirer de certaines lois étrangères, « et pourquoi pas d’instaurer une échelle de gravité des peines qui soit cumulable, comme aux USA ? » a-t-il ajouté.

Les professionnels de la justice « ne font rien », et pour cette raison, Jean-Denis Lejeune demande au gouvernement de « débattre avec le monde de la justice. »

Se considérant comme avant tout le père d’une victime, « c’est avant tout en tant que tel que je me prononce. »

Anaïs Martinez (St.)