Présidentielle : l’indécent bal des prétendants

Rédaction en ligne

mercredi 18 avril 2012, 12:31

Rive droite / Rive gauche « Quelque chose a changé » : entre les ralliements d’anciens « chiraciens » à Hollande, des sondages qui creusent l’écart, le candidat socialiste doit se tenir à l’écart « du bal des prétendants ». La chronique de Joëlle Meskens, correspondante du Soir à Paris