Allemagne: des manifestations anti-capitalistes interdites à Francfort

Rédaction en ligne

vendredi 04 mai 2012, 17:58

La ville de Francfort, capitale financière de l’Allemagne, a décidé vendredi d’interdire des manifestations contre les banques et les politiques européennes d’austérité prévues du 16 au 19 mai, qui menaçaient de “troubler l’ordre public” selon elle. “L’ensemble des actions prévues risque de menacer ou troubler directement la sécurité et l’ordre public” selon un communiqué de la municipalité. “Le blocage de la ville pendant les journées d’action dépasse de loin ce qui est raisonnable et supportable pour les Francfortois”, a-t-elle ajouté. Dans le cadre de journées d’action européennes contre les politiques d’austérité, “Blockupy Frankfurt”, un collectif hétéroclite d’altermondialistes et de mouvements d’extrême-gauche, souhaitait camper dans Francfort, bloquer temporairement l’accès de la Banque centrale européenne (BCE) et de banques allemandes, organiser divers débats publics, happenings et manifestations. “Nous allons saisir la justice contre cette interdiction” a assuré à l’AFP Frauke Distelrath, porte-parole d’Attac Allemagne, l’un des mouvements organisateurs de Blockupy Frankfurt. “La protestation ne se laisse pas interdire. Cela viole le droit de manifester et le droit d’expression” a-t-elle ajouté. Le collectif attendait jusqu’à présent quelque 10.000 participants aux journées d’action à Francfort, et avait pris des engagements pour veiller à un mouvement non-violent, a-t-elle précisé.