Dati renonce à se présenter à Paris aux législatives

Rédaction en ligne

mercredi 16 mai 2012, 11:00

L’ancienne ministre française de la Justice et maire de droite de Paris, Rachida Dati ne sera pas candidate aux législatives en France dans la capitale face à l’ex-Premier ministre François Fillon.

Dati renonce à se présenter à Paris aux législatives

Rachida Dati © AFP

« J’aurais pu me présenter et faire battre François Fillon » mais « je ne serai pas de ceux qui parlent d’unité mais ne se l’appliquent pas à eux-mêmes », a déclaré l’ancienne égérie du gouvernement de Nicolas Sarkozy, dans un entretien à Figaro Magazine à paraître vendredi.

« En responsabilité, je ne souhaite pas ajouter de la division à l’échec en me présentant dans la circonscription où je suis pourtant légitime », ajoute la députée européenne.

Rachida Dati, fille d’immigrés originaires du Maroc et d’Algérie, âgée de 46 ans, ne faisait pas mystère ces derniers mois de ses ambitions pour reconquérir Paris, géré depuis 2001 par la gauche, mais se heurtait frontalement à François Fillon, qui ambitionne aussi le fauteuil de maire de la capitale.

M. Fillon, qui a décidé de ne plus se présenter aux législatives dans la Sarthe (ouest) où il était élu depuis plus de 30 ans, a été investi par l’Union pour un mouvement populaire (UMP, droite) candidat dans la 2e circonscription de Paris, une circonscription que visait également Mme Dati.

Les deux personnalités voyaient en cette élection législative (10 et 17 juin) une première marche vers la conquête de la mairie de Paris.

Réputée pour son tempérament volcanique mais très isolée dans cette bataille, Rachida Dati avait dénoncé le parachutage du Premier ministre, et menacé de le fragiliser en maintenant sa propre candidature.

(avec Belga)