Le PS se réjouit, l’UMP se rassure

Rédaction en ligne

dimanche 10 juin 2012, 21:27

Les réactions politiques ne se sont pas fait attendre. Copé, le secrétaire général de l’UMP voit dans ces résultats, la victoire de son parti sur le PS. Les socialistes ont appelé les électeurs à se mobiliser « pour le changement » au deuxième tour.

Le PS se réjouit du résultat obtenu au premier tour des législatives pour la gauche. Un résultat d’autant plus important que les socialistes auront besoin de siéger en majorité à l’Assemblée Nationale s’ils veulent faire voter leurs lois.

Le premier ministre français Jean-Marc Ayrault a appelé les electeurs français à se mobiliser pour le deuxième tour des législatives, le sourire aux lèvres. « Nous avons besoin de cette majorité dimanche prochain pour pouvoir mettre en oeuvre le changement. Et pour cela, il faut donner une majorité large et solide au président de la République. »

Aubry (PS) : « nous ferons tout pour que le FN ne passe pas »

Martine Aubry, première secrétaire du PS, a affirmé dimanche sur France 2 que le PS ferait « tout pour que le FN ne passe pas » en cas de duel UMP/FN au second tour des législatives.

« Nous ferons tout, là où il y aurait un duel entre l’UMP et le FN, pour que le FN ne passe pas », a-t-elle dit, ajoutant : « Nous sommes extrêmement clairs ». « Je m’inquiète un peu des déclarations de Jean-François Copé (secrétaire général de l’UMP, ndlr) qui dit, en ce qui concerne les rapports avec le FN, +qu’on verrait demain », a-t-elle lancé.

Fabius « pense que la majorité existera sans le Front de gauche »

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a déclaré dimanche soir que le Parti socialiste et Europe Ecologie-Les Verts ne devraient pas avoir besoin du Front de gauche pour disposer d’une majorité à l’Assemblée nationale. « Au vu des résultats de ce soir, je pense que la majorité existera sans le Front de gauche », a-t-il affirmé sur TF1 après le premier tour des législatives. Du côté de l’UMP, on se rassure. Les résultats de l’UMP sont meilleurs que ceux du PS.

Copé se réjouit du « score » de l’UMP « supérieur à celui du PS »

Le secrétaire général de l’UMP Jean-François Copé s’est félicité dimanche du score de l’UMP, « supérieur à celui du PS », alors que les premières estimations donnaient l’UMP et ses alliés à 35 % des voix, tout comme le Parti socialiste.

« L’UMP emporte un score qui, d’après les estimations, est supérieur à celui du Parti socialiste », a déclaré Copé sur France 2. « Les choses ne sont peut-être pas aussi simples et binaires que l’on veut le dire en ce début de soirée ».

« Les jeux ne sont pas si faits que cela », a relevé Copé, appelant à la « mobilisation générale des Françaises et des Français qui ne veulent pas que tous les oeufs soient mis dans le même panier ».

En ce qui concerne le second tour, le patron de l’UMP a rappelé qu’il n’y aurait « pas d’alliance avec le Front national du point de vue électoral, ça c’est clair ». « Je note que les candidats du PS font une alliance systématique avec l’extrême-gauche de (Jean-Luc) Mélenchon. Doit-on cautionner une telle alliance électorale ? Je n’en suis pas si sûr », a-t-il estimé.

Dati ne voit « pas un engouement ou une forte appétence pour le PS »

Rachida Dati a estimé dimanche sur France 2 que les premiers résultats des législatives ne montraient « pas un engouement ou une forte appétence pour le Parti socialiste ou pour François Hollande », et noté « une participation nettement inférieure à celle de 2007 ».

L’ancienne garde des Sceaux de Nicolas Sarkozy a relevé que, « pour avoir la majorité, le Parti socialiste devra s’allier avec les écologistes ou le Front de Gauche dont la ligne politique (…), l’idéologie sont aux antipodes ».

Pour le FN appelle les abstentionnistes à participer au deuxième tour.

Marine Le Pen appelle dés ce soir les abstentionnistes à voter dimanche prochain. « Il faut trouver une opposition au parti socialiste. Se mobiliser pour que le peuple fasse son entrée dans l’Assemblée. »

Le porte-parole du Rassemblement bleu marine (FN et alliés), Florian Philippot, a assuré qu’il y aurait « beaucoup de triangulaires » et « des duels aussi » en raison de la présence de candidats de son mouvement au deuxième tour des législatives dimanche prochain.

Interrogé sur les premières estimations qui donnent au FN entre zéro et trois sièges à l’Assemblée à l’issue du deuxième tour, il a indiqué sur TF1 : « C’est très encourageant. Apparemment, il y aura beaucoup de triangulaires, il y aura des duels aussi », appelant les abstentionnistes « à la mobilisation ».

P.VA.